Groupe de travail Visualisation du Son

Accueil du site > Français > 1. Présentation > 1. Approche scientifique

Visualisation et représentation scientifique du son

1. Approche scientifique

lundi 6 novembre 2006, par admin

Toutes les versions de cet article :


La visualisation est communément comprise comme un mode de représentation graphique scientifique de données. Il s’agit de représentations visuelles du son, dans le sens d’une transcription graphique [1]. Une forme d’onde, un sonagramme, un objet visuel tel qu’une sphère programmée en openGL dont le rayon serait proportionnel à l’intensité d’un son sont des exemples de visualisation.

- Environnements virtuels : Dans le contexte des environnements virtuels, Anne Sedes, Benoît Courribet et Jean-Baptiste Thiébaut ont développé des travaux concernant la visualisation des trajectoires de spatialisation du son en temps réel en environnements virtuels, associant geste interactif, vue subjective et immersion multiphonique. Dans le logiciel Egosound ou dans l’installation interactive « La terre ne se meut pas », la spatialisation du son est visualisée dans un monde virtuel à l’écran lorsque la trajectoire du son passe devant le spectateur [2], [3], [4] . Celui-ci peut naviguer dans ce monde virtuel en vue subjective. De tels travaux pourront être développés et approfondis au sein de ce groupe de travail.

- Réversibilité pour le contrôle du son : Jean Baptiste Thiébaut avance les concepts de visualisabilité et d’orthotéticité appliqués à la représentation visuelle du son [5]. Dès lors que des paramètres du son peuvent être représentés de manière orthothétique, il peuvent donner lieu à de la réversibilité de l’image vers le son. La visualisation du son pourrait alors devenir interface de contrôle de ce même son [6].

- Logique floue : A titre prospectif, Isis Truck et Alain Bonardi proposent quant à eux d’appliquer les concepts de la logique floue à la représentation visuelle de paramètres sonores [7], [8].

Documents joints

Notes

[1] C.Régnault, ’Correspondances entre graphisme et son : les représentations visuelles de l’objet sonore ’ in Du sonore au musical : cinquante années de recherches concrètes (1948-1998). Sous la direction de Sylvie Dallet et Anne Veitl, l’Harmattan, Paris, 2001.

[2] A. Sedes, B. Courribet et J.-B. Thiébaut : Egosound, an egocentric interactive and realtime approach of sound space. Actes du DAFX-03, Londres, 2003.

[3] A. Sedes, B. Courribet et J.-B. Thiébaut : Visualisation du sonore avec le logiciel Egosound : work in progress. Actes des journées d’informatique musicale 2003, Montbéliard.

[4] A. Sedes, V. Verfaille, B. Courribet et J.-B. Thiébaut : ’Visualisation de l’espace sonore, vers la notion de transduction’ in Espaces sonores, actes de recherches, sous la direction d’A. Sedes, éditions musicales transatlantiques, Paris, 2003.

[5] J.-B. Thiébaut : Visualisation du son et réversibilité. L’exemple du logiciel Sonos. Actes des JIM 2005, Saint-Denis.

[6] A. Sedes, B. Courribet et J.-B. Thiébaut : Visualization of sound as a control interface, actes du DAFX 2004, Naples.

[7] I. Truck, H. Akdag & A. Borgi ’A symbolic Approach for Colorimetric Alterations’, EUSFLAT 2001, 2nd International Conference in Fuzzy Logic and Technology, pp. 105108, Leicester, England, Septembre 2001.

[8] I. Truck, A. Borgi & H. Akdag ’Comparaison de sous-ensembles flous : compatibilité et comparabilité, LFA’02,’ Rencontres Francophones sur la Logique Floue et ses Applications’, pp. 135-142, Montpellier, 21-22 octobre 02.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette